Antoine Amarger, cinquante ans, restaurateur de sculptures.

Diplômé de l’Ecole Boulle (atelier de ciselure sur bronze) en 1977, de l’Ecole Nationale des Arts décoratifs (atelier volume) en 1980. Travaux de taille de pierres dures de 1981 à 1984 avec Ernst Scheubeck à Paris et à Idar Oberstein (Schmucksteinschleiferei Albert Leyser). Diplômé de l’Institut de formation des restaurateurs d’oeuvres d’art (atelier sculpture) en 1989. Pensionnaire à la villa Médicis (1990/91) pour une recherche sur le thème de la conservation des sculpture de plein air, en particulier des fontaines. Premier prix national de la SEMA en 2004, chevalier des Arts et Lettres.

Artisan indépendant depuis 1989 en France et compagnie Amarger conservation inc. de 1991 à 1998 au Québec. Travaille pour le musée du Louvre, le musée Picasso, le musée Matisse, le musée Rodin, le musée national d’Art moderne, le C2RMF, la Délégation aux Arts plastiques, la Caisse nationale des Monuments historiques, le chateau de Versailles, les villes, entre autres, de Paris, de Montréal et de Buenos-Aires.

Responsable de l’atelier Arts du métal à l’IFROA à St Denis de 1996 à 2000. Enseignant ponctuel à l’Institut National du Patrimoine et à l’Ecole du Louvre, intervenant pour des stages de formation professionnelle en France, en Suisse, au Brésil et en Argentine. Membre du conseil scientifique de l’INP.

Réalise études préalables et expertises techniques. Intervient au niveau structurel (renfort ou remplacement des armatures, soudures, compléments
par moulage, copies tous matériaux...), et au niveau superficiel (nettoyages, peintures, patines et protections).